Derrière le masque de Michel Onfray
 

(Illustration : George Grosz, Seid untertan der Obrigkeit [Soyez soumis aux autorités], 1927)

 

« On peut d’ores et déjà tirer une première conclusion de la lecture de son “premier livre” : Michel Onfray n’est pas un “philosophe”, mais un policier. »


Compte rendu critique de Cosmos de Michel Onfray (2015), par Fabrice Wolff, en une brochure de 64 p. A4 téléchargeable gratuitement ci-dessus (parution février 2016)

 
Webmaster : FLAT-BOX Lab. Design, Php, Architecture